Soirée

CHARLES JULIET : POUR PLUS DE LUMIÈRE

8 juin 2020

CHARLES JULIET : POUR PLUS DE LUMIÈRE

La poésie de Charles Juliet, faite de tâtonnements, de silences, cherchant toujours « plus de lumière », témoigne d’une quête éperdue de vérité, au plus près du mot juste. L’urgence qu’il y a à dire – pour vivre – se fait sentir dans la tonalité à la fois intime et incisive de cette écriture.
Charles Juliet est né en 1934 à Jujurieux (Ain). À trois mois, il est placé dans une famille de paysans suisses qu’il ne quittera plus. À douze ans, il entre dans une école militaire dont il ressortira à vingt, pour être (…)

Immersion(s)

16 mai 2020

Immersion(s)

Dans une classe de 2de du lycée de l’Elorn à Landerneau, atelier d’écriture poétique à partir d’une sélection de toiles exposées au musée des Beaux-arts de Brest. Puis les élèves mettront leurs textes en voix avec l’aide de la metteuse en scène Martine Geffrault-Cadec et ils travailleront sur l’expression corporelle en EPS, avec le danseur-chorégraphe Herwann Asseh. Leur travail sera filmé et présenté le 16 mai au musée des Beaux-arts de Brest, lors de la Nuit européenne des musées.
Le titre de l’action, (…)

15 mai 2020

Melting poètes #11

"Melting Poètes #11" soirée poésie/chanson organisée par l’association Le Capital des Mots . Entrée libre. Chapeau à la fin du spectacle.
Salle de l’horloge.
http://le-capital-des-mots.fr
https://editions-le-capital-des-mots.jimdosite.com/

ANDRÉ VELTER : LA VIE EN DANSANT, AU CABARET DE L'ÉPHÉMÈRE ET AVEC UN PEU PLUS DE CIEL

4 mai 2020

ANDRÉ VELTER : LA VIE EN DANSANT, AU CABARET DE L’ÉPHÉMÈRE ET AVEC UN PEU PLUS DE CIEL

Échapper à toutes les ankyloses, se donner à cet absolu qu’est l’élan vertical et sans fin de la vie, cette danse sur l’abîme, telle est la poétique d’André Velter, immédiatement reconnaissable entre toutes, faite de rythmes et de souffle vigoureux, scansion d’une âme enfiévrée qui exhausse la parole jusqu’au chant.
Né le 1er février 1945 à Signy l’Abbaye dans les Ardennes, André
Velter partage son activité entre les voyages au long cours (Afghanistan, Inde, Népal, Tibet) et la mise en résonance des poésies du (…)

Soirée Prévert

7 avril 2020

Soirée Prévert

"Dans ma maison vous viendrez, d’ailleurs ce n’est pas ma maison" : un spectacle de la Compagnie Gaf’alu d’après le recueil "Paroles" de Prévert (durée 1h15 environ).
Dans une forme théâtrale épurée : "Nous voulions dire Prévert sans décor, avec des lumières brutes, un peu changeantes, très simples. Laisser sa langue libre, serpenter partout, dans les figures de style, dans l’humour joyeux, dans l’humour triste ou noir. Chez ceux "qui en ont" et ceux "qui n’en ont pas". Chez les amoureux. Chez nous, sur la (…)

LYDIE DATTAS : LE LIVRE DES ANGES, LA NUIT SPIRITUELLE ET CARNET D'UNE ALLUMEUSE

6 avril 2020

LYDIE DATTAS : LE LIVRE DES ANGES, LA NUIT SPIRITUELLE ET CARNET D’UNE ALLUMEUSE

Dans ses oeuvres, Lydie Dattas creuse le féminin jusqu’à faire
émerger une vision révolutionnaire de la femme. Véritable nuit spirituelle et cri de révolte contre l’enfermement de la chair, cette expérience intérieure est décrite par Lydie Dattas dans une langue proche de celle des mystiques, où le soleil irradie sur fond de ténèbres mais où l’on perçoit aussi l’éclat d’une illumination toute rimbaldienne.
Née en 1949, Lydie Dattas écrit ses premiers poèmes à l’adolescence et commence à les publier dès 1970. (…)

Prélude à l'après-midi d'un foehn

4 avril 2020

Prélude à l’après-midi d’un foehn

La musique d’inspiration poétique est à l’honneur au CRD avec le groupe Lume Project proposant une musique inédite. De Pierre de Ronsard à Jacques Prévert en passant par Charles Verlaine, les vers trouvent tour à tour leur expression à travers la déclamation et la musique.
Émilie Heurtevent : saxophone soprano
David Fettmann : saxophone alto
Enzo Carniel : piano
Sébastien Maire : contrebasse
Stanislas Delannoy : batterie, vibraphone
Xavier Sauze : compositions et arrangements
Participation (…)

4 avril 2020

Le courage au ventre

"Les braves ne vivent peut-être pas longtemps, mais les prudents ne vivent pas du tout" .
A travers cette citation d’Aristote nous voyons combien le courage se situe au cœur de la vie comme tension forte entre des contraires.
Qu’il s’agisse du courage face à l’adversité, du courage d’être soi ou du courage d’aimer,
une troupe de comédiens, musiciens vous invite à une lecture-récital pour écouter la voix des poètes contemporains à initiative d’Anne (…)

Paroles peintes

27 mars 2020

Paroles peintes

Paroles peintes, autour de Paul Eluard
Poète de l’avant -garde et ami des cubistes, dadaïstes et surréalistes surréalistes, Paul Eluard (( 1895 -1952 ) , est une des principales figures de la poésie du XX ° siècle.
Pour cette édition 2020 du printemps des poètes nous tenterons de vous faire découvrir cette familiarité saisissante que Paul Eluard a su entretenir avec ses amis peintres.
Ses collaborations artistiques en ce début de siècle, marqueés par les deux guerres, furent d’une richesse (…)

27 mars 2020

Lancement de la première anthologie multilingue de poésie congolaise

"Dis à la nuit qu’elle cache son visage", première anthologie multilingue de poésie congolaise en français et langues du Congo-Brazzaville.
Avec Frédéric Ganga, co-directeur de l’ouvrage, Isabelle Ganga, membre du comité littéraire et Elisabeth Hemour, illustratrice. Présentation et lectures. Entrée libre.

Poème
de l’instant

Christophe Tarkos

Le Petit Bidon et autres textes

J’existe. Évidemment cela ne prouve rien. Cela ne prouve pas que j’existe. Mais je suis là. Et je ne suis pas fou. Je suis un vrai témoin, je suis capable de dire la vérité telle qu’elle me semble, je peux témoigner. Je pense que j’existe. Si vous ne voulez pas me croire. J’existe vraiment, d’ailleurs, seul un être humain pourrait vous le dire. Évidemment cela ne prouve rien. Cela ne prouve pas que je suis.

Christophe Tarkos, Le Petit Bidon et autres textes, P.O.L, 2019.