Mentions légales


Le Printemps des Poètes
Association Loi 1901
1 rue de Sully
75004 Paris

communication@printempsdespoetes.com
01 53 800 800

Directrice de publication : Sophie Nauleau
Hébergeur du site : Perfecto Groupe

Crédits

Le portail du site du Printemps des Poètes a été réalisé avec l’aimable autorisation du photographe Arnaud Petit et de l’artiste Antonio Segui.

Les diaporama illustrant les différentes rubriques sont composés de photographies et d’œuvres, reproduites avec l’exceptionnelle et amicale autorisation de :
Gérard Rondeau ;
Priscilla Telmon ;
Antonio Segui, Tomar Aire (détail) ;
Gérard Fromanger, Le rouge et le noir dans le prince de Hombourg (détail) ;
Ernest Pignon-Ernest, Desnos (détail).

La photographie de René Char écrivant a été reproduite avec l’aimable autorisation de Marie-Claude Char.

Les emblèmes « Printemps des Poètes », « Ville en Poésie », « Village en Poésie », « École en Poésie » sont l’œuvre calligraphique d’Ernest Pignon-Ernest.


Licence d’entrepreneur du spectacle : 2-1105151

Poème
de l’instant

Alejandro Jodorowsky

C’est comme ouvrir un menhir avec les mains

Cessez de chercher, vous êtes la porte
et les gardiens qui en interdisent l’accès.
Chaque pas vous éloigne du nombril
chimères assoiffées d’aventure.
Vous croyez que le mariage vous libère de la mort
ou que l’argent vous marque dans la hiérarchie divine.
Cessez de chercher, la conscience est le philtre magique,
L’œil capable de rejoindre les orbites vides de Dieu
traversant la mort. Personne ne se rencontre soi-même
en parcourant les mers ou en explorant les cavernes.
C’est difficile, comme ouvrir un menhir avec les mains
car notre âme est plus dure que la pierre.

Alejandro Jodorowsky, Traduit de l’espagnol (Chili) par Martin Bakero et Emmanuel Lequeux
dire ne suffit pas, no basta decir, Le Veilleur Éditions, 2003.