L’énergie vagabonde

Quand un cheval de Troie entre dans une ville, porteur d’un virus qui affole les esprits et paralyse les corps, on a intérêt à emprunter les seules portes encore ouvertes : celles de la poésie.

Sylvain Tesson, L’énergie vagabonde, Robert Laffont, 2020.

Poème
de l’instant

Tropiques blues

Déjà les mots sont orphelins
D’un rien d’une terre promise.

Annick Justin-Joseph, Tropiques blues, Éditions du GEP, 1991.