Coplas

Où va donc ce chemin ?
- Ce chemin ne va pas :
ce chemin reste là,
à l’endroit où il est.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.

Poème
de l’instant

Magda Carneci

Trois saisons poétiques

Sur les cimes,
contemplant, écoutant,
comment guetter, comment attendre,
l’arrivée d’un son auroral
d’un matin inconnu
d’une joie nouvelle
sur le monde

Magda Carneci, Trois saisons poétiques, Traduit du roumain par Linda Maria Baros et Odile Serre, Éditions Phi, Les Écrits des Forges, 2008.