Café-poésie avec Babette Delamare

7 mars 2020 à 15:00

Musée Jeanne d’Aboville, 5 rue du Général de Gaulle, La Fère, 02800, France

Musée Jeanne d’Aboville

Le musée Jeanne d’Aboville vous propose d’aller à la rencontre d’une des poétesse qui a participé à la conception du parcours poétique du musée lors d’un café-poésie : après être allé explorer ledit parcours poétique, le musée vous propose de vous installer et prendre un café et quelques biscuits pour discuter dans un cadre convivial où chacun est libre d’exprimer ses ressentis successivement face aux tableaux et aux poèmes. Ce dialogue peut également être l’occasion pour la poétesse de lire ses poèmes, présenter son travail, sa manière d’aborder la poésie.

Lors du café-poésie de samedi 7 mars, vous pourrez rencontrer Babette Delamarre.
Auteure d’un ouvrage autoédité "Les Chroniques de la chrysalide", Babette Delamarre a une approche instinctive de l’écriture.
L’exercice proposé par le musée est l’occasion de mettre des mots sur les sensations ressenties face aux œuvres.

Adresse de l'évènement

5 rue du Général de Gaulle

La Fère

02800

France

L'organisateur

Musée Jeanne d’Aboville

0323567191

mjaboville-lafere.fr

Invité(s) / Poète(s)

Babette Delamare

Formalités

Gratuit

Musée Jeanne d’Aboville

6 mars 2020

Parcours poétique au musée Jeanne d’Aboville

Le musée participe depuis six ans au Printemps des Poètes, c’est l’occasion de rencontres inédites entre la peinture et l’écriture, qui permettent de renouveler le regard porté sur sa riche collection. (...)

14 mars 2020

Café-poésie avec Raymond Prunier

Le musée Jeanne d’Aboville vous propose d’aller à la rencontre d’un des poètes qui a participé à la conception du parcours poétique du musée lors d’un café-poésie : après être allé explorer ledit parcours (...)

21 mars 2020

Café-poésie avec Laury Versin

Le musée Jeanne d’Aboville vous propose d’aller à la rencontre d’un des poètesses qui a participé à la conception du parcours poétique du musée lors d’un café-poésie, dans un cadre convivial, où chacun est (...)